Papot’pitch Odonart, samedi 28 mai


 Bonjour à tous, Papotart organise un nouveau Papot’pitch en collaboration avec ODONART

Nous vous attendons samedi 28 mai à 18h00 rue du retrait, 75020 Paris.

Avec les artistes :

David, A votre bon cœur, Argentique
David Maurel : david-maurel.format.com

David Maurel étudie l’économie de l’environnement pour finalement se consacrer à sa passion, la photographie.

Intéressé par l’humain, David a souvent recours au portrait pour traiter de sujets d’actualité plutôt politiques.
En parallèle de cette pratique qui avoisine avec la photo-documentaire, il réalise également des séries plus mélancoliques et poétiques. Grâce à son appareil argentique, il capture la rue, la nuit, le béton, des silhouettes. L’humain, toujours présent, semble s’être éloigné, perdu dans la grisaille.
Enfin, expérimentant des techniques mixtes, certains de ses clichés aux temporalités plurielles nous replongent dans l’univers des Western. Finalement, la thématique de l’environnement est restée fondamentale pour le photographe.

 

Enrico, Late Night Show

Enrico di Nardowww.bitumephotofest.it/enrico-di-nardo

Enrico di Nardo a un double cursus original, photographe, il étudie également la neurophysique, un domaine qu’il met au service de sa pratique artistique. Intéressé par l’homme, l’inconscient et la mémoire, ses clichés sont emprunts d’une forme d’abandon, comme s’ils traduisaient la fin d’une lutte, son souvenir. Lumières crues, espaces désertés, ses photographies nous font le récit d’une civilisation fantôme. Parfois un corps surgit, sauvage et instable, dans cet univers hostile, le retour à l’état animal est inévitable.

 

Guillaume, Carlo II 2015, Huile sur toile, 90x120cm 2015
Guillaume Henrichwww.ghenrich.com

Guillaume Henrich étudie le graphisme avant de partir à Florence pour intégrer l’Académie des Arts où il choisit se consacrer à la peinture. Guillaume utilise les techniques de peinture classique qu’il conjugue avec des inspirations contemporaines (Francis Bacon, Adrian Ghenie, François Truffaut). Il en résulte une peinture expressive et brute, qui ne cherche pas a donner une vision embellie du monde. L’artiste nous livre des portraits réalistes de la ville et des hommes qui la peuplent. Vibrantes, ses toiles sont chargées d’une énergie presque violente, comme pour mieux transmettre la dynamique de l’espace urbain qu’elles représentent.

 

Sylvain Dufayard, MA DISGRÂCE - 50 X 75 - TECHNIQUE MIXTE
Sylvain Dufayard : sylvain-dufayard.blogspot.fr

Sylvain a fait ses études à l’institut des Arts de la Diffusion à Bruxelles. Une familiarité avec le milieu du cinéma qui se retrouve dans ses travaux photographiques. Mise en scène de personnages dans un contexte désert et énigmatique, les photographies de Sylvain s’apparentent à des arrêts sur image de films. Chacune est l’occasion d’une narration différente. Qui est ce personnage? Où se trouve-t-il? Que cherche-t-il? L’artiste pose les questions et nous laisse libre d’imaginer les réponses.

 

Informations complémentaires

Ce Papot’pitch s’inscrit dans le cadre de l’inauguration de la première exposition d’Odonart qui aura lieu de midi à minuit.
Au programme : jazz, expériences sonores & visuelles live autour des œuvres, talks des artistes dj sets & cocktails.
Artistes exposés : Henriette Arcelin, Kinu Kamura, David Maurel, Enrico di Nardo, Guillaume Henrich, Sylvain Dufayard.
Toutes les infos sur leur facebook

Attention événement uniquement sur invitation valable pour 2 personnes à demander sur www.odonart.com ou par email à invitation@odonart.com