Non classé


Nouveau jeu de piste : O’musée

Et si on visitait un musée autrement, en s\'amusant un peu ?

Nous vous avons emmené dans les galeries d\'art contemporain, il est maintenant temps de se frotter aux musées avec un jeu de piste tout nouveau.

Entre le jeu de piste et le parcours artistique, Papotart vous propose de partir à la découverte du Palais de Tokyo comme vous ne l\'avez jamais vu.  Ce sera culturelle, dynamique et surtout participatif.

Alors si vous êtes un peu curieux, visiteurs de passage ou encore passionnés d\'art,
venez nous rejoindre (c\'était la dernière session : JEUDI 6 AVRIL 2017 à 18h00 au Palais de Tokyo )

Prix du billet du musée  à payer en plus à l\'entrée du musée

flag-afcAu départ
Chaque équipe reçoit un livret qui les guidera tout au long du parcours.

boussole-afcC’est parti !
Dans le musée, les nouveaux aventuriers suivent les indices laissés par Papotart.

tresor-afcÀ l’arrivée
Chacun échange ses impressions, l’équipe Papotart donne quelques derniers éléments de médiation avant de désigner l’équipe la plus assidue qui remporte le trésor.

Infos pratiques

Quand ?
26 avril à 19h00
(vous pouvez arrivez jusqu'a 19h30 - si vous nous le précisez par message)

Ou ?
Devant le Palais de Tokyo
13 Avenue du Président Wilson

Comment jouer ?
Vous pouvez faire le parcours en loup solitaire ou former une équipe (5 participants max.). Au début du jeu, nous vous remettons votre carnet de bord, ensuite vous partez en toute autonomie, c’est à vous de jouer ! Nous nous retrouvons tous ensemble à la fin pour échanger sur votre parcours. Un prix est remis à l’équipe la plus assidue.

Combien de temps ?
Prévoyez 3h environ pour cette aventure.

Réservation et tarif ?
Pour participer vous pouvez réserver et payer via notre formulaire weezevent ou réserver par email à contact@papotart.com et payer le jour J en espèces, chèques ou chèques-vacances.
(prix du billet du musée  à payer en plus à l'entrée du musée)

  • Tarif plein : 8€ 
  • Groupe : 6 € (à partir de 3 personnes)
  • Petit budget  : 4€
  • -25 ans, étudiants, personnes affiliées à la Maison des artistes, adhérents des institutions partenaires et visiteurs du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Pour qui ?
Que vous soyez passionnés d’art ou simplement curieux, Au fond de la cour s’adresse à tous, aucune connaissance spécifique n’est nécessaire, seule votre curiosité compte

Aucune connaissance artistique n’est nécessaire, seule votre curiosité vous sera essentielle pour compléter ce parcours.

Lieu de départ

 

Palais de Tokyo
13, avenue du Président Wilson 75116 Paris

Métro : Ligne 9, stations Iéna et Alma Marceau
Bus : Lignes 32, 42, 63, 72, 80, 82, 92
RER : Ligne C, Station Pont de l’Alma

Vous avez une question ?

contact@papotart.com
07 68 57 46 10


Discorde, partie 1 : Les exposants

Inauguré vendredi 3 février l’exposition “Discorde” présente 9 artistes venus de toute la France dans une exposition collective qui explore la diversité des conflits petits ou grands qui parcourent nos vies.

Dans un climat politique tendu, où la frustration d’impuissance et la fureur se colle à vous.
Au delà des conflits sociaux, il y a tous ces tracas personnels qui nous rongent. Ceux liés à notre physique et ceux qui touchent notre âme. On doute, on se déteste, on se contredit en basculant d’incertitude en certitude jusqu’à perdre pied. Ici, vous embarquez dans un voyage composé de subtilités passant de la violence festive à la surveillance en “haute visibilité”.

Exposition avec : Cyrielle Tassin, Guillaume Lo Monaco, Mégan Laurent, Laurent Odelain & Emma Perrochon, Danielle Gutman Hopenblum, Maxime Lemoyne, Vincent Prieur, Stefano Perobelli

Photos du vernissage

Stefano Perobelli - People like semtex

Stefano Perobelli - People like semtex

INFORMATIONS PRATIQUES :

Discorde du 3 au 16 février

Le 100ecs (Établissement Culturel Solidaire)
100, rue de Charenton
75012 Paris

HORAIRES

Lundi – vendredi : 9h / 21h
Samedi : 10h / 18h


Appel à candidature expo et soirée performance

L’association Papotart lance un appel à candidature pour une exposition et une soirée performance
qui se déroulera dans les locaux du 100ecs sur la thématique du conflit.
L’exposition aura lieu du 3 au 16 février et la soirée performance se déroulera le jeudi 16 février dès 19h00.
Vous pouvez candidater jusqu’au 10 décembre à contact@papotart.com

 

le 100ecs

 

Quelques notions sur ce thème :

Partout où je regarde les conflits sont là, petit ou grand ils remplissent nos vies.

Mots clés : la confrontation, le duel, la joute, l’assaut, la lutte, le désaccord, la rivalité, la domination, la colère, l’autorité, la soumission, la haine, la contradiction, le doute, la fuite, l’apaisement, le dialogue, la communication, l’évitement.

Le conflit peut se créer de toute pièce, en se choisissant un ennemi et en s’armant contre lui. C’est le conflit facile par excellence. Mais bien souvent il se faufile partout, en nous même et dans nos relations aux autres. Ce qui est intéressant, c’est son ambivalence entre nécessité et aspect désagréable.

 

Les psychologues Dominique Picard et Edmond Marc considèrent que les conflits ne sont pas des erreurs de la communication, mais qu'il est aussi normal et banal de se disputer que de bien s'entendre : « les problèmes relationnels sont inhérents à la nature et à la dynamique d'une relation parce que vivre ensemble et communiquer, c'est compliqué et difficile »
Dominique Picard, Edmond Marc, Petit traité des conflits ordinaires, Le Seuil, p. 8.

 

Pour Mary Parker Follett
Le conflit n’est ni bon ni mauvais, c’est la manifestation d’une différence, l’expression naturelle de la diversité indispensable à la vie. Il faut simplement chercher à en tirer le meilleur parti.

Mais quand il n’y a plus de conflit ? Que se passe t-il ? La paix, le retour du soleil, le conflit apaisé pour mieux reprendre plus tard. À moins que ce soit l’oppression totalitaire qui s’installe vous interdisant toute forme de pensée pouvant conduire à la discorde ?

 

Quand, dans un État, vous ne percevez le bruit d'aucun conflit, vous pouvez être sûr que la liberté n'y est plus. D' Edouard Herriot

 


Seriez-vous capable de nous imposer vos conflits, en entrant dans l’arène ?
Qu’ils soient personnel, politique, sociaux, la notion du conflit est à prendre au sens large.
Cette thématique s’inscrit dans le cadre de :

  • une soirée performance se déroulant de 18h à 22h au 100ecs (100 rue de Charentons Paris 12) le 26 Janvier
  • sous la forme d’une exposition se déroulant pendant 2 semaines au 100ecs du 13 janvier au 26 janvier.

 

Tout médium accepté.
Les performeurs peuvent prendre à parti le public, les organisateurs ou encore les autres artistes.
Durant la soirée plusieurs performances auront lieu au milieu du public, il est dès lors important de réfléchir à un passage de relais entre les différents performeurs.

Pour candidater :

  • Un portfolio
  • Une note d’intention pour la performance
  • N’hésitez pas à joindre des fichiers en plus pour nous expliquer ce que vous comptez présenter (visuels, textes, vidéo, son…)

À envoyer à contact@papotart.com avant le 10 décembre.


Voir plus loin et plus grand avec CAP’Ten

Label CAP'Ten

Montrer ce qui se fait, inspirer, construire demain et réenchanter le monde

 

Le 1er décembre, venez soutenir Papotart, à l’Hôtel de Ville de Paris pour le Label CAP’Ten

Durant la soirée les 9 associations sélectionnés auront 10 minutes chacune pour convaincre des partenaires et prouver l’importance de leurs actions.

Le Label Cap’ten c’est 10 mois d’accompagnement par l’équipe du CAP ( Carrefour des Association Parisiennes), durant lesquelles les associations sélectionnées ont structuré leurs projets grâce à dix modules de formations.

 

Les 8 associations qui présenteront leurs projets au Cap’Ten 2016:
Les renversés (Daisy Raynal &Laurie Marzougui), Espoir Cité (Medhi Mockel), Handinamik Kfé (Dany Rybicki Dobosz &Hélène Cartier), Papotart (Priscilla Trabac & Antoine Debacque), Seventy Five (François Plassard), Ludo Bougou (Hélène Danté), Ateliers Discepolin (Miguel Cueva & Anne Poisson), Au rythme du corps (Mathilde Serret) et Yaralé (Assitan Keita).

 

Salle des fêtes de l'hôtel de ville de Paris (Photo de Sophie Robichon)

Salle des fêtes de l’hôtel de ville de Paris (Photo de Sophie Robichon)

La présentation de Papotart

La culture est un bien commun et pourtant aujourd’hui, il est très difficile de parler d’art. Portée par des artistes professionnels, l’association Papotart organise des rendez-vous culturels avec les artistes émergents. Comment rendre l’art contemporain accessible à tous ?

Bien que de nombreuses initiatives soient mises en place pour diffuser les jeunes artistes, l’art contemporain reste obscur pour la plupart des gens, car il manque souvent d’une amorce pour franchir le seuil de la porte. Papotart souhaite valoriser la jeune création contemporaine et lui redonner une place au cœur de la société. Des débats passionnés, des happenings, des jeux de piste culturels, des rencontres au plus près des artistes… Voici autant d’expériences partagées pour apprécier l’art et sa jeune création. Organisés en région parisienne, ces points de contact réguliers, ouverts à tous, viennent consolider le lien artiste – public en offrant à chacun des opportunités pour se confronter de manière active à l’art contemporain, questionnant sans cesse la société dans laquelle nous vivons.

 

“L’être humain cherche constamment à donner un sens à tout ce qu’il ressent, voit, entend ou vit”
Résumé du GUIDE SUR LA SENSIBILITÉ ET L’EXPRESSION CULTURELLES, AGENDA EUROPÉEN DE LA CULTURE PLANS DE TRAVAIL 2015-2018 ET 2011-2014 EN FAVEUR DE LA CULTURE, décembre 2015 Parlement européen.

 

 

Venez nous soutenir, réservez votre soirée !

La 4ème Label CAP’Ten parrainé par la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus Bertrand
se tiendra dans le cadre de la soirée Paris JeMengage
sur inscription le jeudi 1er décembre 2016 à 18h00
à l’Hôtel de Ville de Paris 3 rue Lobau 75004
Plus d’information à ceven@paris.fr

 

Pour ne ratez aucune info participer à l’événement Facebook

Attention l’inscription est obligatoire :

 

Mairie de Paris

Partenaires CAP'Ten