Julien Feyt


Vit et travaille à Paris
Doctorant en arts plastiques ed 3LA - CIEREC - Chargé de cours à université Paris
2016 Autour du jeu, 59 Rivoli, Paris
2016 participation au workshop Cart’Expé : Expérimentations et cartographies (Les Limbes, Saint-Etienne)
2015 Participation au workshop The Atlas is Dead; personal cartography with GPS avec l’artiste Jeremy Wood (Le Shakirail)
Collections Particulières – « Sad Statue », 2015, photographie, Collection privée, Madrid
http://julienfeyt.wordpress.com/

Artisan de formation prolongeant ses études en arts, Julien explore dans ses recherches théoriques et plastiques les liens que tissent le corps, son outil (que ce soit le corps-outil, l’outil prothétique, mécanisé ou numérique) et son environnement. Il s’agit de voir, vivre et appréhender un territoire sous des aspects différents. L'outil informatique devient plus qu'un instrument : il est ici une manière de composer, et un sujet d'étude

Lors de la soirée vous allez découvrir le protocole - Repeat After Me, issu de sa collaboration avec l’artiste Alexandra Goullier-Lhomme.

 

Présentation de Julien Feyt :
" Mes travaux s’articulent autour des notions de la trace, du temps. Le dessin spontané est un élément essentiel dans mes projets puisque cette pratique est le point de départ des mes divers projets, qui sont ensuite transformés ou réinterprétés mécaniquement.
Le dessin spontané me permet de créer un écho entre le médium dessin et le corps. Que ce soit le corps-créateur qui laisse sa trace sur un support. Mais celui-ci se retrouve également d’un point de vue formel puisque les formes générées sont une sorte d’hybridation entre le muscle et le végétal car je crée des formes abstraites qui prolifèrent tels des racines ou vaisseaux sanguins.
L’idée de réinterpréter mes dessins me permettent d’apporter de l’aléatoire, prolongeant ainsi l’idée du non-intentionnel présente dans le dessin spontané. Cela est également un moyen de m’extraire de mes différents projets. Le spectateur se trouvant face à des mémoires graphiques, sortes de fragments.
À travers ma pratique, je questionne dans un premier temps le médium dessin qui se trouve être un médium fragile. Mes différentes interventions ayant pour but de me faire disparaître de la même manière que la trace s’évanouit. Mais lorsque ces éléments sont à l’extrême limite de leurs disparitions, il s’opère une sorte de résistance les rendant davantage présent aux yeux du public. "

Julien Feyt - Papot'pitch 6

Julien Feyt, Repeat After Me - Papot'pitch 6

 

Julien Feyt, Repeat After Me - Papot'pitch 6

Julien Feyt, Repeat After Me - Papot'pitch 6

 

Julien Feyt, vidéo Repeat After Me & édition La Marche que je n'ai pas faite - Papot'pitch 6

Julien Feyt, vidéo Repeat After Me & édition La Marche que je n'ai pas faite - Papot'pitch 6

 

Julien Feyt avec Alexandra Goullier-Lhomme, Repeat After Me

Julien Feyt avec Alexandra Goullier-Lhomme, Repeat After Me,
vidéo-performance, projection multi-écran, livre.

 

Julien Feyt, La marche que je n’ai pas faite, work in progress

Julien Feyt, La marche que je n’ai pas faite, work in progress


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.