Archives du jour : 4 octobre 2017


Pablo Hermann

Pablo Hermann, artiste sonore performeur
diplômé de la HEAR Mulhouse en 2015
Soundcloud : https://soundcloud.com/dr_supersnick
Viméo : https://vimeo.com/111524425

 Sébastien Hermann alias Pablo Hermann, met en lien le langage et la musique dans ses créations.

EMPTY CHAOS :
" voir avec les oreilles / pour développer l’écoute / effacement de l’image / définir le physique d’un objet par sa voix / par le prisme de l’aléatoire //
percevoir le monde sous le spectre sonore / définir une forme linguistique de l’espace //
contradiction de la douceur de la cuve face à la / virulence de sa résonance //
dans sa pièce EMPTY CHAOS Pablo / Hermann utilise le multiple d’un objet / omniprésent dans l’espace viticole, la cuve. / dialogue entre trois espaces métaliques se / répondant au coeur du pressoir. de cette / rondeur il utilise la propriété résonnante pour / développer une partition du hasard. //
les cuves se répondent à l’infini, dans une / forme de pulsation qui leur est propre. / emplissant l’espace de ce tintement métallique / à l’opposé de leurs sonorités aqueuses qui les / caractérisent. //
ne se préoccupant pas de notre présence elles / discutent sans fin. //
01110011 01101001 00100000 0111011001101111 01110101 01110011 0010000001100011 01101000 01100101 0111001001100011 01101000 01100101 0111001000100000 01110101 01101110 0010000001110011 01100101 01101110 0111001100101100 0010001111010 00100000" 
Texte de Bérenger Barois

Pablo Hermann, Papot'pitch Champagne

Pablo Hermann, Papot'pitch Champagne

 

Pablo Hermann, EMPTY CHAOS, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Pablo Hermann, EMPTY CHAOS, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

 

Pablo Hermann, EMPTY CHAOS, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Pablo Hermann, EMPTY CHAOS, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

 

Pablo Hermann, EMPTY CHAOS, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Pablo Hermann, EMPTY CHAOS, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

 

 


Marion Bouture

Marion Bouture, artiste plasticienne
diplômée de l’ESAL Metz en 2015

comété / chien I / éclats :
" objet inquiétant / coquillage figé / sol argileux // 
pierres et débris / stratification / délimitation / étendue //
terre / plâtre / bois / serre //
verser au sol / ne garder que la trace sèchée / cartographie incertaine //
Marion travaille avec les éléments présents, / serre qui domine l’ensemble de la résidence, / statue cachée dans une alcôve de la cave. / ici elle cherche a s’immerger dans ce micro / territoire. / recherche d’un espace lui permettant de / produire sans contraintes. / entre intérieur et extérieur la serre donne accès / à un microclimat. plus qu’une réflexion elle / utilise le travail physique pour développer sa / pièce in situ. / manière de se confronter physiquement à / l’espace pour en éprouver ses contours. / de ces temps d’observation et de travail / physique, laver le sol / arroser les plantes
déplacer le mobilier / regarder la structure / elle a pu expérimenter / se confrontant à un résultat qui lui échappe." 
Texte de Bérenger Barois

Marion Bouture, Papot'pitch Champagne

 

Marion Bouture, la naissance des fossiles, photo de la résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Marion Bouture, la naissance des fossiles, photo de la résidence Vitis Vinifiera, Champagne

 

Marion Bouture, la naissance des fossiles, photo de Bérenger Barois lors de la résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Marion Bouture, la naissance des fossiles, photo de Bérenger Barois lors de la résidence Vitis Vinifiera, Champagne

 

Marion Bouture, la naissance des fossiles, photo de Bérenger Barois lors de la résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Marion Bouture, la naissance des fossiles, photo de la résidence Vitis Vinifiera, Champagne



Marie Primard

Marie Primard, artiste plasticienne textile
diplômée de la HEAR Mulhouse en 2014

Le travail de Marie Primard est centré sur le vêtement identitaire, sur ce que l’habit présente de son porteur à la société, comment celui-ci l’intègre dans une fonction ? un métier ? une position sociale ? L’habit, apparu d’abord pour se protéger, est devenu bien vite un motif d’intégration.

l’International de l’Aube :
" la révolte gronde / ça s’affaire dans les caves / cuirasses et banderoles pour battre le pavé / il faudrait pas nous prendre pour des perdreaux /de la veille //
on va monter / masse populaire et revendication / identité / brouhaha des invisibles / fracas de bouteilles / débris identitaire //
sortir de son trou / éclater au grand jour //
trop c’est trop // 
présence / occupation // 
voix qui emplissent la rue  / la cocarde sur le cœur //
il est temps de marcher sur la Champagne / en partant d’une image et d’un vêtement / identitaire des vignes, Marie cherche la limite / entre problématique passé et actuelle. / elle développe un tablier de vigneron en liège / et le contraint à rester dans la cave avec les / bouteilles et tout son attirail de contestation. //
mélange de papier coloré, de craft brut, de / teinture au charbon, de liège souple et fragile. / son tablier enduit de colle devient comme / poisseux de tout le ressentiment du travailleur. / il est présent à hauteur du corps / il est corps //
témoin de celui qui reste caché dans l’ombre / luxueuse du champagne //
il s’entoure d’un décorum de l’engagement / révolte et lutte de classe //
fantôme de la colère du vigneron champenois //
Marie s’inspire de l’imagerie locale pour en  / extraire un moment clé /celui où tous les êtres de l’invisible sont sortis / des campagnes pour signifier leur existence et / faire valoir leurs droits."
Texte de Bérenger Barois

Marie Primard, papot'pitch champagne

 

Marie Primard, papot'pitch champagne

 

Marie Primard, l’International de l’Aube, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Marie Primard, l’International de l’Aube, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

 

Marie Primard, l’International de l’Aube, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Marie Primard, l’International de l’Aube, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

 

Marie Primard, l’International de l’Aube, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Marie Primard, l’International de l’Aube, résidence Vitis Vinifiera, Champagne



Lauriane Morize

Lauriane Morize , artiste plasticienne
diplômée de l’ESAL Metz en 2017

La tangente
" forme enfantine / échelle monstrueuse / surface exponentielle / structure instable //
danger / risque / absurdité de l’image //
cerf-volant échoué / planté violemment entre deux arbres / support incertain //
flottement / tension //
point d’ancrage / risque / alerte / immensité //
ligne / autour de l’image du cerf-volant Lauriane a / travaillé sur l’échelle. de cette objet flottant, / léger, qui rappelle les vacances, elle a fait le / choix de l’augmenter jusqu’à le rendre trop /
grand pour rester sur terre. / comme une énorme voile il prend place dans un / passage nous forçant à prendre le risque de le / traverser et de le voir tomber. Il reste comme / un témoin d’une peur invisible. //
incertitude de ce qui nous surplombe / besoin de se cacher / peur injustifiée //
instinct / terrier //
pour cette pièce elle utilise les éléments connus / de la maison et les accole pour en faire une / surface blanche striée de lignes faisant écho aux /lignes droites des vignobles qui nous entourent. //
draps/ longue couture machine / fil de pêche / cordelette / fuite en avant"
Texte de Bérenger Barois

 

Démarche de l'artiste :

Faire le crabe.
Un jeu de l’absurde face à l’inflexibilité de la radicalité. Détourner avec humour ce qui nous fait peur. Créer des brèches quand on est coincé. Tirer un fil avec la notion de risque, la chercher, la questionner,la créer, en trouver les limites. Face à la peur et au pessimisme, jouer avec le danger pour le détourner par l’absurde. Et c’est dans notre quotidien, en détournant des objets et des images, en créant du dangereux là où on ne l’attend pas, que s’étend mon terrain de jeu et d’aventures. Le risque zéro n’existe pas, mais c’est en le dépassant qu’on devient plus fort, et que l’on se sent vivant finalement. Le crabe c’est surtout une façon de voir les choses autrement, une façon d’avancer quoi qu’il arrive.
Texte de Lauriane Morize

Lauriane Morize, Papot'pitch Champagne

Lauriane Morize, la tangente, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Lauriane Morize, la tangente, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Lauriane Morize, la tangente, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Lauriane Morize, la tangente, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

 

Lauriane Morize, la tangente, résidence Vitis Vinifiera, Champagne

Lauriane Morize, la tangente, résidence Vitis Vinifiera, Champagne



Julia Mancini

Julia Mancini, artiste plasticienne
diplômée de la HEAR Mulhouse en 2017
https://vimeo.com/user18545378

Julia Mancini axe son travail autour du récit.

Ivre, il devient leader de son groupe :
" autour de la cadole Julia déploie une carte / et y trace les différents point de sa réflexion. / utilisant un temps important pour la recherche / elle construit ses pièces dans une forme / d’urgence. //
trouver un moyen de s’emparer de cette / construction unique, de s’en inspirer, de la / rendre sienne. autour de ses pièces rodent les / vapeurs discrètes du champagne. elle interroge / la notion de fabrication proposant de faire sa / propre cadole et joue avec son rapport à la / construction de cette structure. / comment réussir dans un temps court a / proposer sa vision de cet empilement de pierres. //
Julia propose une manière de faire et surtout / une façon de ne pas réussir. remplaçant la / pierre par du sable, se servant du moulage / pour rendre la construction plus rapide, ou / simplement à l’aide d’un kit sous vide pour / réussir là où elle n’a pas pu finir. "
Texte de Bérenger Barois

Julia Mancini, Ivre, il devient leader de son groupe, photo de la résidence Vitis Vinifiera, Champagne Julia Mancini, Ivre, il devient leader de son groupe, photo de la résidence Vitis Vinifiera, Champagne.

Ivre, il devient leader de son groupe from Julia Mancini on Vimeo.

Ivre, il devient leader de son groupe

Video de Julia Mancini.
Ceci est une tentative de repérage de cadole / Ce lieu ne contient pas de cadoles / Ce n'est pas ainsi qu'on construit une cadole"
Dans : "Ivre, il devient leader de son groupe"
2017, 3 vidéos qui font partie d'un ensemble de 3 pièces réalisées lors de la résidence Vitis Vinifera en Champagne chez Benoît Tassin.
Tourner autour de la cadole sans jamais la saisir tout à fait et jouer de l'absurde.
Voir les autres vidéo de Julia Mancini par ici.